Zero waste – Le début

stylefinest.co

 

Cela fait quelque temps que je suis horrifiée par les déchêts que je produis, que nous produisons, la sur-consommation et l’impact que tout ceci peut avoir sur l’environnement.

Je ressens une volonté de changer mes habitudes de consommation et d’entretien, aussi bien concernant la manière dont je traite l’environnement que la manière dont je traite mon corps aussi indirectement.

Suite à la lecture du livre “S’habiller avec éthique”, j’avais déjà eu une prise de conscience au niveau de l’industrie textile et de notre façon d’acheter des vêtements “jetables”.

Mais c’est après avoir vu deux films/ documentaires en particulier que j’ai décidé de faire du mieux que je pouvais pour produire le moins de déchêts possibles, et par dessus tout BANNIR le plastique.

OKJA: le cinéaste critique avec véhémence la cruauté animale (un autre sujet, mais qui touche l’environnement quand même!)

A plastic ocean: un documentaire sur les déchêts plastique retrouvés de partout dans l’océan, qui ont un impact plus que néfaste sur l’environnement, les animaux et les hommes.

Voici les changements immédiats que j’ai pu opérer depuis que j’ai pris cette décision:

Côté cuisine

  • bannir les bouteilles d’eau en plastique: aussi bien au sport, qu’au travail, j’ai une gourde que je remplis au cours de la journée et chez moi, j’ai investis dans une carafe avec filtre et des perles de céramique.
  • bannir les verres/tasses en plastiques: j’ai apporté ma propre tasse au travail
  • bannir les pailles
  • bannir les serviettes en papier: j’ai acheté des serviettes en coton
  • acheter en vrac en apportant mes propres sacs/récipients. J’ai testé récemment le magasin “Day by Day” dans le 2e arrondissement de Lyon.
  • moins commander à manger pour éviter toujours plus d’emballages
  • commencer à composter
  • Aller au marché avec sacs de courses réutilisables, sacs en tissus et contenants (tupperwares, bocaux en verre)

 

Côté salle de bain 

  • remplacer ma brosse à dent achetée en supermarché (qui peut mettre 1000 ans à se décomposer) par une brosse à dent en bamboo !
  • utiliser mon huile de coco plutôt que de la crème hydradante dans un emballage en plastique
  • utiliser de la crème solaire sans impact pour l’environnement

 

Côté vêtements

  • dans la mesure du possible ne plus acheter de vêtements en magasin, et encore moins sur un coup de tête en ayant l’impression de combler un “vide” par cet achat : privilégier les friperies, vides dressings ou les plateformes type vinted, videdressing, et BFBG à Lyon.
  • moins laver, faire durer mes vêtements
  • faire un GROS tri de mon placard
  • réparer les vêtements qui peuvent l’être simplement

Et à côté de ça, j’ai toujours un sac en tissus sur moi au cas où !

Je m’inspire énormément du blog Trash is for Tossers que je trouve génial. Je n’ai pas trouvé d’équivalent aussi bien fait en français! Cet article notamment est très inspirant.

 


4 thoughts on “Zero waste – Le début

  1. Intéressant de voir comment on peut commencer à éliminer des déchets. Je suis de plus en plus sensible à cela aussi mais je n’ai pas encore fait beaucoup d’efforts pour y remédier. Ton article me permet de voir les premiers pas à adopter.

    Liked by 1 person

    1. Merci pour ton commentaire, ton retour me fait très plaisir! J’en suis au début mais j’avais envie de partager ça pour essayer à mon échelle de sensibiliser les gens :).

      Like

  2. Je fais déjà à peu près tout ce que tu as écris là. Je n’ai pas encore de brosse à dent en bambou, j’attends que la mienne soit à changer pour cela! Faut aussi que j’achète des sacs en tissu pour le vrac, j’utilise du papier pour le moment… C’est pas fou mais c’est mieux que le plastique! Par contre pour les vêtements j’ai beaucoup de mal à acheter d’occasion mais je fais attention à ce que j’achète.

    Liked by 1 person

    1. Salut Manon! Merci pour ton commentaire :). C’est vrai qu’il y a plein de choses vraiment pas compliquées qu’on peut appliquer. Des sacs en tissus j’en ai par dessus la tête chez moi mais je les trouvais trop pratiques avant même de “réaliser” que c’était top pour diminuer mes déchets ! Et les vêtements je comprends, mais souvent sur les plateformes comme Vinted, tu as un grand choix dans la catégorie “neuf avec étiquette” par exemple… 🙂
      Charlotte

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s